Centre de Ressources Biologiques (CRB)

Sa vocation est d'accueillir des prélèvements biologiques de patients sur la thématique "CANCER" dans le cadre de la loi de Bioéthique (Loi n° 2004-800 du 6 août 2004) et de conserver ces ressources biologiques à des fins diagnostiques ou de recherche.

Les activités principales du CRB

  • la collecte (et/ou la réception) de prélèvements biologiques,
  • leur préparation en vue d’une cryoconservation optimale,
  • leur stockage à -80°C,
  • la gestion de données biocliniques associées aux prélèvements,
  • la cession de ces ressources biologiques à des fins diagnostique ou de recherche scientifique ou médicale.

Ces activités ont fait l'objet d'une demande d'autorisation accordéé par le Ministère de la Recherche, d'une validation auprès du Comité de Protection des Personnes local (CPP IV).

Contextes des prélèvements

  • soit dans le cadre des soins pour l'établissement du diagnostic et du traitement du patient, leur conservation au CRB nécessite alors une information préalable au patients (le CRB tient un registre des oppositions),
  • soit dans le cadre d'un protocole de recherche clinique déclaré. Dans ce cas un recueil du consentement du patient pour son inclusion dans cette étude est indispensable.

     

L’équipe de techniciens assure la réalisation des activités opérationnelles du CRB :

  • Réception et collecte des prélèvements

La collecte des prélèvements tissulaires congelés est faite aux blocs opératoires.

La réception des prélèvements sanguins et fluides, à l’état frais, est faite par la réception centralisée des prélèvements de l’Institut de Biologie et Pathologie (IBP).

  • Traitement des échantillons

Selon la nature du matériel biologique (tissus, sangs…) un prétraitement est nécessaire au conditionnement du matériel biologique en vue de son stockage. Les techniques de prétraitement, comprenant dans la plupart des cas une étape d’aliquotage, génèrent plusieurs échantillons d’un même prélèvement (sérums, plasmas, culots lymphocytaires…).

Un traitement spécifique des échantillons peut être réalisé, permettant l’extraction d’ADN et d’ARN.

  • Stockage et conservation des échantillons

Les techniciens CRB assurent une cryoconservation des échantillons biologiques qui lui sont confiés : les conditions de stockage et les températures de conservation répondent aux recommandations édictées en la matière et varient selon la nature des prélèvements.
L’ensemble des enceintes de conservation basses températures sont installées dans une pièce de stockage du CRB satisfaisant aux exigences de conformité des installations (prend un système de ventilation-climatisation, surface adaptée…).
L’équipe CRB est en charge d’assurer l’entretien courant des enceintes selon une planification établie, des modes opératoires validés et les données constructeurs fournies.

  • Gestion informatique des données associées

La gestion des données comprend des données minimales associées au prélèvement (diagnostic, données sur l’échantillon…) nécessaires à l’enregistrement sous le logiciel de stockage : Tumorotek® ; ainsi que des données médicales, biocliniques, épidémiologiques, associées au patient.

Les cessions

Joindre le responsable des données biocliniques/ARC : Gabriel Schummer

Bâtiment Institut de Biologie et de Pathologie

Conformément à l’article L'1243-4 du Code de la santé publique, le Centre de Ressources Biologiques (CRB) en cancérologie du CHU Grenoble Alpes a pour mission de conserver à des fins de cession des collections d’échantillons biologiques. Ces cessions sont réalisées dans le cadre de projets de recherche locaux, nationaux ou internationaux.
La demande de ressources biologiques au CRB doit être formalisée, dépôt d’un formulaire de demande, présentation écrite du projet scientifique (formulaire). Ces demandes sont ensuite étudiées par le conseil scientifique du CRB avec avis du responsable de la collection sollicitée.
Si le projet est validé et que les échantillons requis sont disponibles, la cession fait l’objet d’un contrat validé par la Direction de la Recherche Clinique et cosigné par les responsables des organismes concernés.
Quelques soient les modalités du contrat : l’organisme bénéficiaire s’engage à ne pas transmettre les échantillons fournis à des tiers. Si les échantillons ne sont pas utilisés en totalité l’organisme s’engage à les restituer au CRB « cancérologie » du CHU Grenoble Alpes ou le cas échéant à les détruire.
Le responsable scientifique du projet s’engage à citer le CRB du CHU Grenoble Alpes dans les publications qui présentent des résultats obtenus.

Les collections hébergées du CRB
Dernière mise à jour le 22/01/2016