Organisation

Le CHU est un établissement public de santé autonome dirigé par un Directeur général, un Directoire et un Conseil de Surveillance. Il est placé sous la tutelle de l’Agence Régionale de Santé (ARS) qui représente le Ministère de la santé.

Le Conseil de Surveillance se prononce sur la stratégie et exerce un contrôle permanent de la gestion de l’établissement.

Il délibère notamment sur le projet d’établissement, le compte financier et l’affectation des résultats, le rapport annuel ainsi que les coopérations externes envisagées. Il émet notamment un avis sur la politique d’amélioration continue de la qualité du CHU et il est informé sur le budget prévisionnel et le programme d’investissement. Son Président est élu par les membres.

Le Directoire, composé de représentants du corps médical et de l’équipe de direction, conseille et assiste le Directeur général du CHU sur la conduite de l’établissement.

Le Directeur général est le président du Directoire. Il conduit la politique générale de l’établissement après concertation avec le Directoire. Il est assisté dans ses fonctions par une équipe de direction et des organes consultatifs.

Les activités sont regroupées en pôles, placés sous la responsabilité d’une équipe médicale, soignante et administrative disposant d’une autonomie de gestion dans certains domaines.

organigramme de direction 10 octobre 2016

Voir l'organigramme de Direction au 10/10/16
 

Les instances consultatives

Commission Médicale d’Etablissement (CME)

Président : Pr Jean-Pierre Zarski

Vice-président : Dr Philippe Declety

Le président de la CME est chargé du suivi de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins du CHU. Il veille à la mise en œuvre des engagements dans ce domaine, en lien avec la procédure de certification. Il est informé de tout événement indésirable grave survenant au sein de l’établissement. Il diffuse les bonnes pratiques médicales et contribue à leur évaluation. Il veille à la coordination des soins dans l’intérêt du patient. Il coordonne l’élaboration du plan de Développement Professionnel Continu (DPC).

Avec le Directeur général, il élabore le projet médical et le met en œuvre. Enfin, il contribue à la promotion de la recherche médicale et favorise l’innovation thérapeutique.

Comité Technique d’Etablissement (CTE)

Présidé par le Directeur général, il est obligatoirement consulté sur le Projet d’Établissement, les questions budgétaires et les principales questions relatives au personnel non médical : conditions de travail, plan de formation, bilan social, etc.

Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques

Elle donne son avis sur la politique d'amélioration continue de la qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques et les conditions de prise en charge des usagers. Elle est également consultée sur l’organisation générale des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques, ainsi que l’accompagnement des malades, sur le projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques, la politique de développement professionnel continu et la recherche dans le domaine des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques.

Elle est notamment informée sur le projet d’établissement, en particulier le projet médical, et sur l’organisation.

Comité d’Hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail (CHSCT)

Il a pour mission de contribuer à la protection de la santé et à la sécurité des salariés, ainsi qu’à l’amélioration de leurs conditions de travail.

Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)

Il organise et coordonne une surveillance continue des infections dans l’établissement. Le CLIN a également pour mission de promouvoir les actions de formation et d’évaluation du personnel dans la lutte contre la transmission des infections en milieu hospitalier et leur surveillance.

Commissions Administratives Paritaires (CAP)

Elles sont consultées sur les questions relatives à la situation individuelle des personnels titulaires et stagiaires autres que les médecins, biologistes, odontologistes et pharmaciens.

Dernière mise à jour le 21/11/2016