rss

PREVENTION DE LA GRIPPE : les recommandations pour vous protéger et protéger votre entourage

La vaccination est le premier geste à faire pour se protéger de la grippe

L'hiver est une période propice au développement des maladies infectieuses et à l'apparition d'épidémies virales qui peuvent avoir des conséquences graves pour les personnes fragiles : personnes âgées et personnes en situation de handicap, nourrissons et personnes porteuses de maladies chroniques. L’ARS Normandie vous rappelle les bons gestes à avoir durant cette période hivernale.

Si la vaccination reste la meilleure prévention pour se protéger de la grippe, elle ne permet pas toujours de l’éviter, elle réduit le risque de complications graves ou de décès chez les personnes fragiles.

Il existe des gestes simples qui permettent de limiter la propagation du virus grippal. Ces « gestes barrières » font barrage aux virus et contribuent à se protéger et protéger son entourage.

 

En période d'épidémie, adoptez les bons gestes pour faire barrière à la grippe :

 

 

 

 

  • Lavez-vous régulièrement les mains, si possible avec du savon liquide, en les frottant pendant 30 secondes. Rincez-les ensuite sous l’eau courante et séchez-les avec une serviette propre ou à l’air libre. Le lavage des mains doit devenir un réflexe : au minimum, avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, après avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, après être passé aux toilettes, après avoir pris les transports en commun, après s’être occupé d’un animal et dès qu'on rentre chez soi.
  • Servez-vous d’un mouchoir jetable pour vous moucher, tousser, éternuer ou cracher, et jetez-le aussitôt.
  • Toussez et éternuez dans votre coude.
  • Portez un masque jetable si vous êtes grippé, surtout pour rendre visite à une personne fragile (jeunes enfants, personnes âgées ou malades). Vous diminuez ainsi le risque de lui transmettre le virus de la grippe. Le masque permet aussi de ne pas diffuser les virus quand on doit sortir pour se rendre chez son médecin, à l’hôpital…

 

 

 

Dernière mise à jour le 22/01/2020