Le suivi médical des transplantés hépatiques

La transplantation hépatique à Grenoble a franchi le seuil des 50 transplantations dans l’année en 2014 (58 transplantations hépatiques) rejoignant la 12e place au sein des centres français de transplantation hépatique.

Les patients transplantés à Grenoble sont non seulement issus du bassin sanitaire grenoblois mais aussi de toute la région alpine de la Haute-Savoie aux Hautes-Alpes, Drôme et Ardèche. La file active de patients suivis au CHU pour une transplantation hépatique atteint 400 patients, 50 patients sont actuellement inscrits sur liste en attente de greffe hépatique. Pour la plupart des patients, les suites post transplantation hépatique sont favorables avec une survie à cinq ans de l’ordre de 70 à 80 % selon les indications de transplantation hépatique.

La première pathologie amenant nos patients à la transplantation hépatique demeure la cirrhose éthylique et ses complications, tout particulièrement le carcinome hépatocellulaire. Le suivi post transplantation hépatique est standardisé comportant un suivi mensuel lors des six premiers mois (clinique et radiologique, biologie au mois bimensuelle) s’espaçant au-delà de la 2e année de greffe à une surveillance semestrielle clinique et annuelle en imagerie médicale).

Du fait de l’éloignement de certains patients du CHU, des partenariats pour un suivi alterné sont en cours, tout particulièrement avec les centres hospitaliers d’Annecy et de Chambéry. La poursuite de la consommation de tabac associé à la prise chronique du traitement immunosuppresseur amène aujourd’hui la survenue de la plupart des complications chez ces patients transplantés au-delà de cinq ans post greffe. Un projet de suivi renforcé en éducation thérapeutique à l’hôpital et en ville (Association Prométhée Alpes Réseau) pour les patients du secteur sanitaire 4 est en cours de construction.

Dr Marie-Noelle Hilleret
Clinique universitaire d’hépato-gastroentérologie
Secrétariat : 04 76 76 62 57

Dernière mise à jour le 24/09/2015
chiffres clés
50patients sont actuellement inscrits sur liste en attente de greffe hépatique.
tous les chiffres clés
point info
Pour la plupart des patients, les suites post transplantation hépatique sont favorables avec une survie à cinq ans de l’ordre de 70 à 80 % selon les indications de transplantation hépatique.