IDE DE COORDINATION

Posté le : 17/11/2017

Description de l'offre

Le Service Hospitalo-Universitaire de Santé au Travail du CHUGA  est attaché au Pôle de Santé Publique. Il comprend : Médecine du Travail du Personnel Hospitalier (MTPH),  MTPHU pour les activités de médecine du travail concernant les hospitalo-universitaires, ainsi qu’une Consultations de Pathologies Professionnelles et Environnementales (consultation de recours dédiée à des patients externes qui lui sont adressés).

Un poste d'IDE de Coordination est à la vacance.

Missions

Par délégation du cadre coordinateur, l’IDE coordinatrice/coordinateur est responsable de l’hygiène du service, de l’accueil, de la sécurité des soins et de l’organisation de l’équipe IDE du service.

Elle/ Il est responsable :

  • Du soin ou de l’acte dans le domaine de compétence propre à sa fonction
  • De l’application de la prescription médicale et de sa réalisation
  • De l’utilisation optimale des ressources humaines et matérielles dans le cadre de l’activité IDE. En particulier réalisation du planning IDE, à optimiser par rapport aux besoins (volumétrie des consultations notamment impactée par le tiers temps des médecins, la présence aux CHSCT, etc).
  • Organise la maintenance du matériel biomédical (EFR en particulier). Responsable de la conformité du charriot d’urgences.
  • Bilan de l’activité IDE pour le rapport annuel

Elle/ Il encadre et anime l’équipe IDE en lien avec l’équipe médicale et le cadre coordonnateur du pôle.

Elle/ Il organise le planning IDE qu’il soumet au cadre coordonnateur pour validation (logiciel Chronos).

Elle/ Il est en charge de la qualité, de la mise en place des procédures  spécifiques au service et de leur parution dans la Gestion Documentaire du CHUGA.

Avec le chef de service, elle/il participe à l’ODJ et l’animation des réunions communes d’équipe (fréquence mensuelle), ceci afin de porter les problématiques IDE.

En lien avec la DRH, la DSSP, l’équipe médicale MTPH, et les IDE MTPH (via les entretiens IDE) : être l’acteur référent MTPH sur les situations de handicap au travail (animer la dynamique de façon globale, chaque médecin n’ayant connaissance que des cas présents au sein de son effectif). Cela passe par les actions suivantes :

          En lien avec les autres acteurs de l’équipe, travailler à l’implantation du futur prologiciel de médecine du travail afin d’augmenter l’efficience du travail de chacun.

  1. Mise à jour des éléments MTPH dans la cartographie proposée par la DRH (via échanges avec médecins notamment, en particulier sur les dates de révision des aménagements) ; identification des autres situations individuelles non connues de la DRH (RQTH avérées ou légitimes, etc),
  2. Organisation en lien avec les médecins d’un suivi IDE des agents bénéficiant de restrictions ou d’aménagements de poste,
    1. Animation d’un temps dédié dans les réunions de service (réunion commune ou médecins selon la nature des éléments à discuter : éléments d’aménagements vs données médicales),
    2. Structuration des données par pôle, afin que le médecin du travail puisse, de façon semestrielle, faire un état des lieux des situations de reclassement / aménagement de poste à chaque pôle (temps santé travail en bureau de pôle),
    3. participation au CIRP afin d’aider à trouver des solutions adaptées
    4. Liens avec le SAMETH (voire le FIPHFP) possibles le cas échéant, en fonction des situations. Lien avec le médecin agréé employé par le CHUGA (Dr Rougier),
    5. Au besoin, participation à des actions d’information / sensibilisation / formation sur le sujet en lien avec la Direction des Soins et la DRH.
  3. Vaccination antigrippale : commandes des vaccins, suivi des taux de vaccination dans les services, organisation et participation aux déplacements sur site (en particulier structures pavillonnaires, HCE) pour optimiser la couverture vaccinale ; participe à la cellule grippe de l’établissement.
  4. Suivi des contages tuberculeux, des portages streptocoques A, et contact gale
  5. Dans les périodes de sous-effectif IDE, participation à la réalisation d’actes infirmiers réalisés dans le service
  6. Participation à l’organisation des entretiens infirmiers (dans le champ de la santé au travail, les IDE ont la possibilité, sous délégation médicale, de réaliser des entretiens avec des agents dans le cadre de suivis spécifiques)[1] 
  7. Organisation de l’accueil des étudiants ayant réussi le concours PACES pour mise à jour des obligations vaccinales (environ 380 étudiants reçus pendant 3 jours en juin, puis suivi en fonction : sérologies, etc..

Profil

Etre titulaire du D.E d'Infirmier, DIU santé au travail apprécié

Capacités organisationnelles suivantes seront recherchées :

  • Capacités à organiser son travail en fonction de l’activité,
  • à réagir aux aléas en analysant une situation avec logique et méthode,
  • à prendre des initiatives et à rendre compte à sa hiérarchie,
  • à exercer une vigilance quant à la gestion du matériel et des stocks de consommables nécessaires à l’entretien
  • à gérer, animer et réguler une équipe ; savoir se positionner auprès des équipes infirmières, administrative, médicale et pluridisciplinaire. Savoir stimuler la motivation des équipes (en identifiant les leviers motivationnels de chacun) dans le sens de la réalisation des missions communes de l’équipe.
  • Capacité d’organisation, aptitude à gérer les priorités, pragmatisme, rigueur
  • Capacité d’autonomie, d’initiative, de proposition
  • A contribuer à l’entretien d’un climat de confiance et de respect de chacun au sein de l’équipe, favoriser l’entraide. Etre à l’écoute et identifier ce qui pourrait être source de conflits entre des membres de l’équipe afin d’en favoriser autant que possible une résolution précoce et apaisée (le plus souvent en évitant que des problématiques d’organisation de travail n’engendrent des difficultés relationnelles personnifiées).ko
  • à représenter le service de santé au travail (ses missions, son activité) vis-à-vis des interlocuteurs internes et externes. Accueil des nouveaux arrivants du CHU, etc.
  • à conserver une discrétion sur tous les sujets couverts par le secret médical ou le secret professionnel, ce d’autant que les sujets traités sont internes à l’établissement.

Capacités relationnelles à mettre en oeuvre :

  • travailler en équipe pluridisciplinaire,
  • garantir une approche bienveillante et de la discrétion au public accueilli

Savoir utiliser les outils informatiques : suite Office, et outils CHUGA tels que Qualnet, CPage (logiciel RH renseignant notamment l’absentéisme), DRDV, logiciel temps de travail, Prorisk (logiciel enregistrant les AT et MP, certaines MP pouvant être associées à des problématiques de maintien dans l’emploi).

 

Conditions de travail

  • Type de contrat : Détachement Mutation
  • A pourvoir le : 2/01/2018
  • Temps de travail : 80%
  • Lieu : Service Hospitalo-Universitaire de Santé au Travail
  • Date limite des dépôts de candidature : 11/12/2017
  • Contact : Bruno VERIT - Cadre coordonnateur
Dernière mise à jour le 17/11/2017